Goguette qatarie, Yves Duranthon

goguette
Goguette qatarie
Le séjour s’annonçait festif. La région Centre s’honorait de la présence d’un
personnage clé de la vie politique, économique, sociale et culturelle de notre
pays. La partie de chasse se solde par la mystérieuse disparition du prince
de l’émirat francilien François Ier Al Thani.
Le déplacement de l’émir en province était prévu de longue date et soigneusement
préparé. C’est samedi dernier qu’il s’est rendu au domaine de Chambord, fermé pour
l’occasion, en compagnie du cercle de ses proches communément appelé la “petite
bande”.
Le convoi était composé de véhicules 4×4 en nombre transportant les convives, le
personnel, la garde rapprochée et les tentes bédouines démontées pour le voyage.
Reprenant les coutumes du roi François Ier, le prince a fait installer le campement dans la cour du château pour un week-end de détente et de chasse dans le domaine.
Les invités étaient des personnalités connues, parmi lesquelles les footballeurs David
Beckham et Zinedine Zidane, plusieurs hauts dirigeants de la FIFA, l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy et l’actuel, François Hollande, plusieurs ministres, des élus de la région, des responsables de la chaîne Al Jazeera, des représentants des Frères musulmans, du Hamas, d’ONG tels que Eid Charity et des mouvements islamistes AQMI, MUJAO et Ansar Dine.
La soirée a été rythmée par des festivités diverses. Le repas à base de majbouss, plat traditionnel, était suivi de chants et de danses qataris et d’une course de chameaux sur fond de brame du cerf !
La journée du dimanche a donné lieu à une partie de chasse au Snark à laquelle les
invités du prince étaient conviés. Après de longues heures de traque, les chiens ont repéré la trace de l’animal qu’ils ont poursuivi dès lors jusqu’à l’épuisement. Selon les dires des participants, le prince s’était réservé la primauté de l’exécution. L’animal au sol, à bout de force et sans défense, aurait été abattu à bout portant. Les témoignages sont encore confus, mais il semble que l’émir a subitement disparu en réalisant que le Snark qu’il avait tué était un Boojum et que le Boojum était un homme.

En hommage à Lewis Carroll et au poète Mohamed Al-Ajami, alias Ibn Al-Dhib,
actuellement emprisonné au Qatar.

Yves Duranthon, mars 2013

2 réflexions au sujet de « Goguette qatarie, Yves Duranthon »

  1. Ping : Mini Xul - Artefacts

  2. Organisation
    Pour ton xul je présenterai une maquette carton du plan de masse de Chambord augmenté de tentes bédouines!
    Un texte d’accompagnement relatera sous la forme d’un article de presse la « goguette qatarie » (c’est le titre) du prince François 1er-Al Thani à Chambord qui se termine en partie de chasse au Snark, étrange animal dont on découvrira qu’il n’est autre que…

    Besoins techniques
    Ce serait bien de pouvoir poser la maquette, environ 70x70cm, sur une table et d’accrocher le texte au mur pour une lecture facile. Je m’occuperai de l’install (rapide) et pourrait aider les autres à finaliser la leur en dernière minute.
    Yves D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>