XUL IX

Mis en avant

La neuvième édition de Xul s’est bien déroulée les vendredi 2 et samedi 3 mars 2018 au 108 – Maison Bourgogne d’Orléans.
La foire d’empoigne de l’art contemporain et plus a repris du service une fois de plus avec une multitude de propositions aux esthétiques diverses et variées.

Les expositions

Alambic sonore, sculpture sonore de Pat Lubin, Shoï et Vince (B7),
Anima Morphosis, installation « photomotgraphique » collaborative de Catherine Pautigny (BOL),
ART for A.I.,un dossier de presse littéraire de Sammy Engramer (expo virtuelle),
Assises de Disques Optiques Numériques Usagés, point de collecte (accueil),
Baby Duchamp, une sculpture d’Yves Duranthon (D4),

Détruire, dit-elle, installation photographique d’Aude Mahu (D4),
Duck faces, restauration et augmentation d’œuvre in-situ par Olivier Baudu (porche),
Générique, projection monumentale d’Olivier Morvan (cour),
J’ai horreur du vide#2, gouaches sur bois de Buz (bar),
Lady Cui-cui, peintures numériques d’Isabelle Thion (BOL),
Le cabinet de curiosités de Madame et Monsieur Darkside de Gigi (D8),
Olé, de Eric Georges Almyre Suard musique Eskazed Rabichow Cooky Banger (D1),
Paysages Chimiques, projection de photographies de Sophie Carles (B7),
Plus jamais ça ! installation en ascenseur de Gaziel et Julien W (ascenseur,)
Points de Suspension, stand de pugnographie de Richard Floquet, Antoine Proux, Sengthe Vanh Bouapha, (BOL),
Quartet fantômérique, une installation interactive de D (D1),
Regards de l’Égocentrique, monographies sur Zinc et cuivre de Florence Nivan (D3),
Sinuosité végétale, installation interactive inter-espèce de Clément Didier, Damien Audoux, (D1)

Programme du vendredi

15h : Ouverture des portes

Sur l’orchestre de haut parleurs (salle D3)
– 15h30  Métal, pièce sonore de Philippe Coudert joue Alu, (12′),
– 16h Son de puces, Mitoufflon, (15′),
– 17h J‘ai entendu la lumière, perf sonolumineuse de b01,
– 18h
4 compositions de Paul Laurent pour 4 films de Hans Richter, concert + projection,
– 19h Au pays sans portes, projet de concert de Remy Carré,
– 20h Undecided Evidence de EricMa),
– 21h30 La Fin du vinyle, performance sonore par Dominique et Karl,

– –

– À partir de 16h, Cine Klub, projections de vidéos (C11)
– À partir de 19h Dj Samy n’ friends (109)

– –

Au garage (rez de chaussée).

20h Space 99, expélectroacidehouse,
– 22hTrio Ryhukumusique improvisée Ryotaro Sudo, Kumi Iwase, Hugues Vincent
– 23h Steeven Vidange

23h30 : Fermeture des portes

Programme du Samedi

14h : Ouverture des portes
– 15h30 Métal, pièce sonore de Philippe C (avec le groupe Alu), 12′,(D3),
– 16h Loopfoxloop, Paul Laurent, Shoï, Yel Fox (D3),
– 17h Son de puces, Mitoufflon, (15′), (D3)
– 17h30 Undecided Evidence de EricMa (D3),
– 17h30 L’addiction, conférence XULIX® par Coach Psycho Truc (toilettes du 1er),
– 18h Crop circles, Shoï (50min) (D3),
– 18h Le sport n’est pas un jeu d’enfant, conférence gesticulée de Franck Courtois (C11),
– 19h30 Putes de Xul, défilé orchestré par Ste Anne de Borderline et Marine (couloir du premier),
– 19h-22h Swing, initiation de 19h à 20h et bal de 20h à 22h (Chafouin),
– 19h30 Au pays sans portes, projet de concert de Remy Carré, (D3)
– 20h30 Saint Lunaire, Batterie + Drone + Lune =  Yo Landry (30′), (D9)
– 21h : C Bast + Galmodul , un live musical de Bastien (Garage),
– 21h30 La Fin du vinyle, performance sonore par Dominique et Karl (D3),
– 21h45 Alambic sonore LIVE de Patrice Lubin, Shoï Extrasystole et Vince A (B7),
– 22h-jusqu’à la fin Rom et Fano, mix (Chafouin),
– 22h-23h Nocturne (Garage),
– 23h30-jusqu’à la fin : Hello World , un live Audio / Vidéo de musique électronique par CTRL-Z (Garage).

Entrée libre.
Bar et bar à soupe.

Logistique pour le XULIX

ART for A.I., Sammy Engramer

DOSSIER DE PRESSE LITTÉRAIRE sur ma participation en retard à la manifestation XUL VII du 3 et 4 mars 2018 au 108 rue de Bourgogne  à Orléans (France).

Après des messes diffusées sur Internet en streaming, ou la distribution d’un confessionnal virtuel sous la forme d’une application téléchargeable, nous exploitons
désormais des prêtres robotisés récitant des sutras bouddhiques.
Sans aucun doute, l’innovation technique et numérique est au cœur de la transcendance religieuse.
D’un autre coté, et aux antipodes du spirituel médiatique, les techniciens du futur proposent également des robots sexuels capables de satisfaire les pulsions (éventuellement violentes) de leurs partenaires humains, comme d’enregistrer toutes les spécificités culturelles et familiales d’un client en particulier.

Accéder à l’au-delà par la prière numérique comme libérer ses pulsions onanistes dans un automate nous dessanglent de notre condition durant quelques instants. L’empathie que nous entretenons avec la machine traduit le profond désir de tromper la mort, la grande comme la petite. Il reste à savoir pourquoi les créations techniques accompagnent à ce point les besoins métaphysiques et sexuels des hommes ?

(Lisez donc la suite en téléchargeant le fameux DOSSIER DE PRESSE LITTÉRAIRE)

 

Duck Faces, Olivier Baudu

Restauration et augmentation de « Affichage et canards sauvages » elle même issue de « l’exposition photographique de canards ».

Restauration
Le performeur et acrobate Olivier Baudu a restauré en public et sur les deux jours qu’ont duré la Xul son collage de photos sous le porche du 108.
Armé d’un sceau à colle et d’un pinceau, perché sur un escabeau, il a remis d’aplomb l’installation qui avait un plomb dans l’aile.

Augmentation.
Passionné par l’innovation matinée de dystopie, le jeune chalonnais à souligné d’un charmant cadre de Poska® le visage de ses canards.
Seuls ceux qui ont eu la présence d’esprit de plonger la tête dans l’eau au moment de la saisie de leur image garderont l’anonymat.

L’addiction, Coach Psycho Truc

Conférence XULIX®
Durée :  18 min
(aux Toilettes du premier étage).

Articulation de la conférence :

Intro : Histoire et Définition de la dépendance

_Freud a utilisé en premier le terme de dépendance en illustrant un « besoin primitif » qui fait partie de la condition de tout être humain :l’infans est dépendant de sa mère pour sa survie.

C’est de cet état primordial qui aurait « mal évolué » que dériveraient les « addictions ».

La dépendance désigne un état psychologique et/ou physique qui se manifeste par un besoin irrépressible et répété, jamais réellement assouvi.

Celui-ci peut être lié à une consommation de produits (d’alcool, de tabac, de psychotropes ou à un comportement (addiction au jeu, au sexe, à Internet…).

L’addiction, est une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible de faire ou de consommer quelque chose en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour s’y soustraire.

Le sujet se livre à son addiction malgré la conscience aiguë qu’il a — le plus souvent — d’abus et de perte de sa liberté d’action, ou de leur éventualité.

Une addiction se manifeste par un phénomène de manque lorsqu’on est privé d’un besoin non vital (exemples de besoins vitaux : nourriture, sommeil…).

L’anglicisme addiction est au sens courant souvent synonyme de toxicomanie et désigne tout attachement nocif à une substance ou à une activité.

En psychanalyse le terme d’addiction est utilisé de manière plus large dans la mesure où il relève plus d’une attitude intrapsychique, d’un mécanisme, plutôt que des moyens pour y satisfaire. Des mécanismes parallèles peuvent intervenir dans les déterminants comme celui d’une anorexie mentale

L’addiction se rapporte autant à des conduites telles que le jeu compulsif la dépendance au jeu vidéo les conduites à risques ou la pratique d’exercices sportifs inadaptés entraînant un syndrome de surentraînement qu’à la dépendance à des produits comme l’alcool, le tabac ou les psychotropes.

L’idée de dépendance sans drogue (ou addiction comportementale) si elle reste controversé développe avec l’évolution sociologique de la place des dépendances et des approches plus centrées sur les sujets que sur les produits

Procrastination…

I°) Les différentes formes de dépendances :

1°) la dépendance physique

C’est un état dans lequel, passé une certaine dose, l’organisme nécessite la présence d’un produit développant des troubles physiques parfois graves en cas de manque (non-présence du produit dans l’organisme), l’ensemble de ces troubles constituant appelé le syndrome de sevrage La dépendance physique résulte des mécanismes d’adaptation de l’organisme à une consommation prolongée et peut s’accompagner d’accoutumances c’est-à-dire la nécessité d’augmenter les doses pour éprouver un même effet.

2°) la dépendance psychique

la dépendance psychique, qui se subdivise en deux sous-groupes :

A) la dépendance psychologique

désir insistant et persistant de consommer qui peut parfois se traduire par des manifestations psycho-somatiques (véritables douleurs physiques sans cause physiologique).

La dépendance psychologique est bien plus liée aux caractéristiques des individus (états affectifs, styles de vie) qu’au produit lui-même.

Des exemples de dépendance psychologique très répandues sont la dépendance au travail à l’activité physique ou intellectuelle, qui peut parfois aboutir au surmenage, Ainsi que les dépendances affectives : sexe, sites de rencontre, dépendance à l’amour, ou comment combler le vide par des achats compulsifs pour contribuer à la survie des grands groupes et de l’économie mondiale.

B) la dépendance comportementale

correspond à des stimulations générées par les habitudes ou l’environnement, facteur de rechute.

II°) Comment devenir poly dépendant heureux :

Comment de venir poly dépendant?
Prendre conscience de la dépendance, pour devenir dépendant de la dépendance
Quelle est votre potentiel d’aliénation? TEST?

III°) Comment le rester : les conseils du coach

le kit de démarrage du parfait dépendant
Votre vie est morne, remplissez là par des dépendances!
Vous vous libérez d’une addiction? Remplacez votre ancienne dépendance par une autre dépendance.

Pack du parfait dépendant : Kitt de démarrage : Un compte Fb, un mg de coke, un paquet de tabac un smartphone avec toutes les appli nécessaires … Cercueil avec cordon

Dr Psycho Truck, Coach en addictologie pour devenir polydépendant heureux

Ciné Klub

projection de vidéos

plik de Julien Crosnier

ultra court métrage de 2017
durée totale du film (avec générique) : 01:07
Court résumé :
plok
pssssssssssssssssshhhhhhhtttttt
plok
plok
là il y a un poisson qui passe
plik

Obsession de Daniel Caspar

Les origines géographiques de Xul, Thomas Charmetant

De l’inanité … JLB

Retour, Natalia