Avinyo

AvinyoAvinyo par Philippe Coudert

Tout s’écroule… ou tout s’écroulera un jour, c’est sur, ça ne peut pas durer. Des allumettes pour retenir les tonnes de bèton, c’est tout ce Avinyoqu’il nous reste. C’est l’illustration de notre lutte dérisoire. Pourtant, nous savons que la gravité aura le dernier mot…
mais, c’est plus fort que nous, il faut continuer, espérer, se raconter des histoires.