Larme Rouge, Anton Mobin

Exposition et activation d’un pavillon diffuseur inspiré de BASCHET.

En Avril 2016, je rencontre Frédéric Fradet, acousticien et designer sonore pour discuter d’une passion commune, les fontaines. De cette première discussion jaillit les noms prestigieux de Bernard et François Baschet, les Frères Baschet.
Frédéric Fradet est à cette époque membre de l’Association des Structures Sonores Baschet et s’est engagé dans un vaste projet pour l’association, celui d’établir un cahier des charges pour chaque instrument Baschet, listant et référençant tous les éléments nécessaires à la fabrication ou la reproduiction de ces Structures Sonores.

Frédéric Fradet me propose de visiter les ateliers historiques des Frères Baschet situés dans la maison familiale à St Michel s/ Orge. Le 25 Juin 2016, Je rencontre Brigitte Touillier, présidente de l’association ssB, directrice d’école maternelle à la retraite,
pédagogue ayant utilisé pendant 20 ans l’instrumentarium pédagogique Baschet dans sa pratique de classe.

Depuis, Frédéric Fradet est devenu directeur de l’Association des Structures Sonores Baschet. Dés mon arrivée dans ce lieu, la magie opère avec une force démesurée; je ressens toute l’énergie de l’atelier avec des dizaines de sculptures sonores de Bernard et François Baschet. Je découvre en intégralité l’instrumentarium pédagogique Baschet qui est présenté au milieu de l’espace prêt à être utilisé ; ce que nous ferons d’ailleurs pendant un long moment. Et il suffit de lever la tête pour des découvrir des dizaines d’oeuvres en cours de réalisation exposées sur la mezzanine.
Je m’empare du moment et joue sur tous les instruments présents dans l’atelier. Je pose des tas de questions à Brigitte, mémoire vivante des activités du lieu et ma curiosité suscite un grand intérêt chez elle. Elle me confie un disque, “4 Espaces Sonores” (de Dumont, Deneuve et Baschet) enregistré en 1979, que j’ai déjà dans ma collection mais sans pochette, puis deux ouvrages en relation avec l’oeuvre Baschet ; “Oeuvre Ouverte” de Sophie Clarisse et un document : “Ecrits de Bernard et François Baschet” regroupant un nombre considérable de recherches effectuées par les frères Baschet et
classées en deux parties :
la première rédigée par François Baschet “Journal d’une recherche acoustique, 1953 à 1963” et la seconde par Bernard
Baschet “ Organologie des Structures Sonores Baschet, 1985”. Ce tapuscrit est évidemment une mine d’informations et
si je ne décrypte pas tous les schémas et notices des instruments, je me régale avec les textes…
J’emporte également un autre cadeau offert par mes nouveaux amis : deux plaques de carton vulcanisé dans lesquelles ont été découpé un “rond gris” et une “larme rouge”, dessinés par les frères Baschet ainsi qu’une large chute avec laquelle il me sera possible de réaliser mes propres pavillons diffuseur.
Il ne s’agit nullement de plagier le travail des frères Baschet; j’ai une estime totale envers leur travail et ma démarche artistique est intègre. C’est d’ailleurs pour cela que je ne lis “les recherches acoustiques” de François Baschet qu’en diagonale; je veux trouver les solutions de montage par moi-même, dessiner mes propres plans, effectuer mes propres
erreurs, avancer à tâtons, faire, défaire…
Ce journal retrace à son tour mon expérience quant à la réalisation d’un pavillon diffuseur et la ré-appropriation que j’ai faite de cet élément dans mon travail avec la conception d’un nouvel instrument.

Lieu : B5