Je bâille donc Tu bâilles, Saphi (A.C.E.)

[ palier 3ème étage ou credo ]

Le bâillement est une contraction intense de certains muscles de la face et du diaphragme entraînant une inhalation profonde d’air par l’ouverture de la bouche grande ouverte, suivie d’une courte mais profonde et rapide expiration. C’est un comportement physiologique et « réflexe » banal qui existe (dès le stade fœtal) chez de nombreux animaux, y compris les poissons. Il est donc phylogénétiquement ancien. Le bâillement est généralement un signe de fatigue ou d’ennui. A la suite du bâillement la personne se sent détendue. Bailler est communicatif (voir quelqu’un bailler donne envie de bailler) et peut être accompagné de quelques larmes suite à la stimulation des glandes lacrymales.

PPM, Petite Prestation Modulaire, François Galland

[Credo/ Orchestre de haut parleurs]
Durée entre 20′ et 40′ ?

N’est valable en art que la qualité de la sensibilité de l’artiste, et l’art n’est que le moyen d’extériorisation mais un moyen fou, sans règle ni calcul.
Jean Fautrier, Parallèles sur l’informel, Blätter + Bilder, mars-avril 1959.

PPM est un Projet à Propositions Multiples
Cet acronyme existe déjà pour désigner plusieurs choses comme « Peak to Peak Meter » dans les mesures audios ou bien « Pulsation Par Minute » ou encore « Partie Par Million » en science ou même la société « Papiers Peintures Mosellans »…

Il est comme le synthétiseur, modulaire donc et change en fonction de ce à quoi on
l’associe. Ce nom qui reste générique s’adapte à l’actualité du travail et de l’évolution
de l’instrument et pourra signifier tantôt « Petite Prestation Modulaire », «Psychédélique Punk Musique », « Parallélépipède PolyMorphe » (ce qui est stupide soit dit en passant) par exemple, ou même « Pensées Personnelles Morbides ».

Sans devenir comme ces grecs qui se promenaient autour de la cité, un « Péri Pathéticien Mélomane » mais plutôt parce qu’il n’y a pas de « Parti Pris Moral » dans un « Propos Purement Musical » qui se réclame simplement de l’expression libre dans un art informel.

En permanente élaboration dans nos ateliers de recherche de pointe nous pratiquons sur nous-même des expériences Post Péri Mentales interdépendantes des Progrès Permanents de la Machine qui ne sont Peut-être Plus de la Musique mais restent des voyages sonores à Partager Pour Mémoire.

https://tous-des-sons.com/

 

Reste de chantier, Pat Chaveau

1 triptyque : évidemment trois tableaux.
Environ 40 cm sur 30 cm. Intitulee Fred

1 grand tableau environ 90 cm sur 80 cm.
Histoire de proceniums. . .

1 petit tableau environ 40 cm sur 40 cm
Rêve prémo.

1 sculpture acier éclairante :
1 M de haut : reste de toue cabanee. ..

Et 2 fenêtres 70 cm sur 70 cm .intitulées
Les 2 font la paire… vois ailleurs.

Le bazare et la cathédrale, Olivier

Stand de vente œuvre d’art à 1€. [D1]
https://yamatierea.org/bazaretcathedrale

// La photo initiale a été puisée dans « One photo a day, every day » de Pierre Acobas.
// https://photos.acobas.net/One-photo-a-day-every-day/

// L’image finale, représente la même photo mais dont les pixels ont été remis dans
// le bon ordre, à savoir celui de la somme des composantes rouge, verte et bleue
// de leur couleur respective.

// Pour cela, le logiciel Processing a exécuté le programme suivant
// écrit par Olivier Baudu et publié sous les termes de la licence libre GPL v3.0

// Pierre et Olivier font partie du Collectif La Méandre : lameandre.org

PImage photo_initiale, image_finale;
int nbPixel;
int[][] tableau_de_pixel;

photo_initiale = loadImage(« photo_initiale.jpg »);
image_finale = createImage(photo_initiale.width, photo_initiale.height, RGB);

tableau_de_pixel = new int[photo_initiale.pixels.length][2];

photo_initiale.loadPixels();

for (int i=0; i<photo_initiale.pixels.length; i++) {
tableau_de_pixel[i][0] = int(red(photo_initiale.pixels[i]))
+ int(green(photo_initiale.pixels[i]))
+ int(blue(photo_initiale.pixels[i]));
tableau_de_pixel[i][1] = int(photo_initiale.pixels[i]);
}

java.util.Arrays.sort(tableau_de_pixel, new java.util.Comparator<int[]>() {
public int compare(int[] a, int[] b) {
return b[0] – a[0];
}
}
);

for (int i=0; i<photo_initiale.pixels.length; i++) {
image_finale.pixels[i] = tableau_de_pixel[i][1];
}

image_finale.save(« image_final.png »);

Besoin tecnique
1 plus ou moins longue table pour étaler les classeurs (la table rouge du credo par exemple)